24 Heures du Mans auto

19 - Juin - 2017

19 ème victoire de Porsche

Contre toute attente et défiant tous les pronostics la firme allemande à une nouvelle fois remporté l’épreuve alors que Toyota était largement favori. Incroyable épilogue d’une course éprouvante pour les hommes et les mécaniques.

Qui samedi à 16h alors que les 2 Toyota n° 7 et 8 avaient pris la tête de la course auraient pu imaginer que 24 Heures plus tard elles ne seraient pas à l’arrivée et qu’une Porsche, la numéro 2 franchirait la ligne d’arrivée en vainqueur. Surement pas grand monde. Il en va ainsi dans le sport comme on politique où celui qui cueille les lauriers n’est pas toujours celui qu’on attendait.

Une course à rebondissements

Tout avait pourtant bien commencé pour l’écurie japonaise désireuse d’effacer l’humiliation de l’an dernier et l’abandon de la voiture de tête dans le dernier tour. La préparation avait été soignée comme l’atteste le début de saison du championnat du monde d’endurance où Toyota a imprimé sa supériorité sur son rival allemand. La suprématie numérique ensuite : 3 voitures contre 2 une supériorité qui aurait du leur assurer un avantage décisif. Mais il est écrit qu’au Mans toutes les surprises sont possibles et que les meilleurs scénarios sont souvent contrariés.

Toyota rassure : « Nous reviendrons l’an prochain »

Cette troisième manche du Championnat du monde d’endurance disputée devant 258 000 spectateurs (contre 263 500 en 2016) a aussi offert de belles bagarres dans toutes les catégories. Chez les Proto il y a d’abord eu l’arrêt au stand de près d’une heure samedi soir à 19h 30 de la Porsche n° 2 qui repartait en 55e position avec 17 tours de retard. Cette même Porsche qui allait finalement remporter l’épreuve après l’abandon de la numéro 1 dimanche matin à 11 heures alors qu’elle était en tête de la course. Entre temps deux Toyota, la n° 8 avait déclaré forfait samedi soir vers 22h 45 à la suite d’un problème d’embrayage puis la n° 9 à la suite d’une sortie de piste. Finalement la dernière Toyota encore en piste franchira la ligne d’arrivée à la 9ème place occasionnant du même coup un sévère revers à l’écurie Japonaise qui a toutefois tenu à annoncer peu après qu’elle reviendrait au Mans avec l’espoir de gagner et de conjurer le signe indien.

De beaux vainqueurs aussi en GTE Pro et GTE AM

Le podium des vainqueurs était alors constitué de la Porsche n° 2, suivie de l’Oreca n° 38 et d'une deuxième Oreca la n° 13 (la Vaillant Rebellion), c'est ainsi la première fois que des LMP2 montent sur le podium au général de la plus grande course au monde. En GTE Pro, la victoire c'est joué dans les derniers tours, et elle revient donc à l’Aston Martin n° 97 devant la Ford n° 67 et la Corvette n° 63 qui était première dans l'avant dernier tour. Enfin en GTE AM Ferrari s’est imposé avec trois voitures sur le podium, les n° 84, 55 et 62. On retiendra qu’une fois de plus la malédiction a frappé Toyota et que l’expérience a payé pour la troisième fois consécutive pour Porsche. Evidemment les choses auraient peut-être été différentes en cas de présence d’Audi mais il s’agit là d’une autre histoire.

 

Crédit photos : Christophe Brasco

En tete : La Porsche 919 Hybrid #2 qui a gagné les 24H  /  N°1: Aston Martin V8 Vantage #90 du TF Sport /  N°2: Aston Martin V8 Vantage d'Aston Martin Racing /  N°3: Porsche 919 Hybrid #1 de Porsche LMP Team/  N°4: La bataille a été rude dans toutes les catégories /  N°5: Porsche 911 RSR #91 de Porsche GT Team / N°6: Ferrari 488 GTE #54 de Spirit of Race /  N°7: Ligier JSP217 #33 d'Eurasia Motorsports /  N°8: Aston MArtin V8 Vantage #98 d'Aston Martin Racing / N°9: Oreca 07 #22 de G-Drive Racing /  N°10: Corvette C7-R de Corvette Racing/  N°11: Oreca 07 #26 de G-Drive Racing /  N°12: Porsche 911 RSR (991) #86 de Gulf Racing  /  N°13: Bataille en LMP2 /  N°14: Dallara P217 #29 de Racing Team Nederland / N°15: Ferrari 488 GTE #84 de JMW Motorsports première en GTE AM/  N°16 Oreca 07 #38 de Jackie Chan DC Racing première en LMP2 /  N°17: Oreca 07 #22 le dimanche avec l'avant de l'Oreca #21 /  N°18: L'Oreca #21 de Dragon Speed 10 Star se retrouvant donc sans carrosserie avant peinte /  N°19: Ferrari 488 GTE #60 de Clearwater Racing /  N°20: Porsche 911 RSR (991) #77 du Dempsey-Proton Racing /  N°21: Corvette C7-Z06 "Human" de Larbre Compétition /  N°22: Des Ferrari qui se battent en GTE AM /  N°23 : Ferrari 488 GTE #55 de Spirit of Race /  N°24 : Oreca 07 #28 du TDS Racing /  N°25: Toyota TS050 Hybrid #7 de Toyota Gazoo Racing / N°26: La chaleur etait bien au rendez-vous

Recherche similaire :

La nouvelle affiche 2018

des 24 Heures devoilée L' ACO vient de présenter...

Les 24 Heures camion au Mans

une belle fête sportive et populaire Ce week-end les...

Rétrospectives 24 Heures...

l’abécédaire d’llatou Les 24 Heures du...

Rétrospectives 24 Heures...

l’abécédaire d’llatou Les 24 Heures du...