Rétrospectives 24 Heures 2017

11 - Août - 2017

l’abécédaire d’llatou

Les 24 Heures du Mans sont dans nos rétros, et alors que les organisateurs préparent la 86e édition nous avonsdécidé de vous faire revivre cette course grâce à un Abécédaire, reprenant les faits marquants de cette année. Aujourd’hui les lettre U à Z.

U comme Ullrich

Et oui Audi n’est plus là mais ce grand monsieur du sport auto, est toujours au Mans, tel en enfant émerveillé. C’est donc en spectateur « anonyme » qu’il est venu cette année pour apprécier comme il se doit une nouvelle victoire allemande, même s’il s’agissait de Porsche.

V comme Vaillante

Michel Vaillant était de retour dans la Sarthe avec les Vaillante Rebellion. Ces deux voitures ont été parmi les principales animatrices de la course en LMP2. Toujours aux avant-postes, à vouloir être les premières ce qui leur a plutôt bien réussi. Et puis les chinois se sont immiscés dans cette histoire et leur ont chipé la victoire. La course cependant s’est soldée par un désastre pour ces derniers car la numéro 13 présente sur le podium général a été disqualifiée par les commissaires pour non-respect du règlement.

W comme WeatherTech

Le championnat d’endurance Américain porte le nom de cette marque et celle-ci a été plutôt bien représentée cette année avec deux voitures blanches et noires, une en LMP2 l’autre en GTE-Am. Celle concourant en GTE-Am a fini à la troisième place et a été présente sur le podium pour la troisième année consécutive.

X comme X = Inconnus

En effet la saison 2017 n’est pas fini que l’on se pose des questions sur la saison 2018. Est-ce que les BMW seront assez performantes face à la concurrence ? De même pour l’Aston Martin ? Réponse au mois de juin l’année prochaine.

Y comme Yoluc

Salih Yoluc est devenu le premier pilote turc à prendre le départ et à finir les 24 Heures du Mans. Il a terminé septième en GTE-Am sur Aston Martin.

Z comme Zollinger

Même s’il est méconnu du grand public ce pilote a été quatre fois champion d’endurance VdeV Proto. C’était également pour lui sa première fois qu’il pilotait car en 2012 sa voiture avait dû abandonner au quarantième tour et il n’avait pu prendre le volant.

Rendez-vous en 2018 pour un nouvel Abécédaire

Crédits photos : Christophe Brasco

Recherche similaire :

Les 24 Heures camion au Mans

une belle fête sportive et populaire Ce week-end les...

Rétrospectives 24 Heures...

l’abécédaire d’llatou Les 24 Heures du...

Rétrospectives 24 Heures...

l’abécédaire d’llatou Les 24 Heures du...