Le Zoo de La Flèche

08 - Octobre - 2017

côté coulisses

Le Zoo du Tertre-Rouge de la Flèche est considéré à juste titre comme l’un des plus beaux parcs animaliers de France et est l’une des attractions sarthoises les plus prisées. Rien d’étonnant donc qu’Ilatou ait souhaité en porter témoignage.

Celui-ci abrite sur près d’une vingtaine d’hectares quelques 1500 animaux de 160 espèces différentes ce qui nécessite l’intervention de près d’une centaine de personnes quotidiennement à la fois auprès des animaux et pour l’entretien du parc. C’est dire l’importance de cette entreprise qui joue également un rôle économique déterminant dans la région en accueillant quelques 400 000 visiteurs chaque année.

Un peu d’histoire

Tout le monde ne le sait pas mais ce parc fondé en 1946 fut le premier zoo privé à apparaître en France et près d’un siècle plus tard il reste dans les cinq premiers parcs zoologiques en nombre de visiteurs. La qualité de ses installations mais plus encore c’est le nombre et la diversité des animaux qui font son succès. Une centaine de naissance est ainsi enregistrée annuellement et pour nourrir tout ce petit monde quatre-vingt- dix tonnes de fruits et légumes sont nécessaires chaque année.

Des animaux, des animations et des spectacles variés

Au fil des années le Zoo s’est développé avec très rapidement l’ouverture d’un vivarium, puis d’une volière à mandrills, une île aux Chimpanzés, une mini-ferme, avant d’enregistrer l’arrivée d’hippopotames et de guépards puis d’otaries de Californie, de loutres, de manchots, d’ours polaires, des tapirs, des loups arctiques et harfangs des neiges, sans oublier les pandas gris et ours grizzlys, toucans, tigres blancs et gibbons, panthères noires, En même temps les spectacles se sont multipliés avec notamment celui de la fauconnerie, de la crèche des éléphanteaux en même temps que quatre lodges étaient ouvertes et qu’on refaisait le pôle restauration. Tout récemment on a eu le plaisir d’observer la naissance exceptionnelle de lionceaux blancs et l’arrivée de rhinocéros indiens. Et bien sûr le tout dans un décor végétal propice à la préservation de la faune et de la flore.

Quand la télé investit l’arrière-cour du zoo

La notoriété du parc animalier s’est considérablement accrue depuis 2014, date à laquelle France 4 a jeté son dévolu sur le zoo pour y produire la série « Une saison au zoo ». Diffusée du lundi au vendredi ses caméras ont filmé le quotidien des équipes de soigneurs et le résultat a été au-delà de toutes les espérances avec des pointes à plus de 700 000 spectateurs. Il est désormais possible de retrouver cette émission culte de la télé en librairie grâce aux ouvrages signés Cyril Hue, vétérinaire au zoo. Que ce soit à l’occasion d’une visite au Tertre rouge, devant vos écrans télé ou en lisant quelques bonnes lectures la vocation du zoo de la Flèche est en premier lieu de faire aimer les animaux sauvages aux jeunes générations et aussi de les éduquer en faveur de la protection de la faune et de la nature. Protéger les mammifères marins en Polynésie, les bonobos de la République démocratique du Congo, de la faune africaine en danger est l’une des actions majeures du zoo en faveur de la conservation d’espèces protégées. Ce que résume parfaitement son slogan « Mieux connaître pour mieux protéger ». Durant l’été notre photographe Jean-Paul Erpelding a photographié le parc animalier sous toutes ses coutures et c’est son reportage que nous vous proposons maintenant.

Crédit images : Jean-Paul Erpelding

Recherche similaire :

Place de la République

le marché de Noël relooké Voici une semaine...

La belle histoire

des Jeunesses Sportives de Coulaines (JSC) Il était une...

« 6 minutes 30 de bonheur »

où l’art de vivre en Sarthe Aux portes de...

Passez les fêtes de fin...

en compagnie de l’artiste Olga Barte Les fidèles...