Les rillettes étaient à l’honneur

ce week-end à Mamers

La 51ème édition du concours national de rillettes a refermé ses portes ce week-end à la salle des fêtes de Mamers après avoir récompensé les heureux lauréats et perpétué un cérémonial mis-en-scène par la Confrérie des chevaliers des rillettes sarthoises. Et au-delà un savoir-faire transmis de génération en génération.

Pas moins de 153 professionnels venus de France entière y ont participé dont 30 pour la catégorie des rillettes créatives dont c’était la 6ème édition. Au final la Sarthe a décroché 1 médaille d’or et 4 pots de rillettes dont la boucherie du centre à La Flèche, C.Vinter à Bonnétable et la société SNG de Connerré. En ce qui concerne les rillettes créatives dans catégorie des industriels la palme est revenue à la société Prunier de Connerré à qui a été décernée la médaille d’or avec félicitations du jury.

Des tartes, des omelettes aux rillettes …

Rappelons pour ceux qui l’ignoreraient que les rillettes à base de morceaux de porc cuits ont fait leur apparition dans leur forme actuelle dès le XIVe siècle et qu’aujourd’hui au-delà des célèbres pots qui accompagnent notamment tout bon pique-nique, on les déguste aussi sous forme de tartes et d’omelettes.

400 fabricants de rillettes en Sarthe

Sachez aussi qu’en Sarthe, il existe actuellement 400 fabricants de rillettes et que la Confrérie des chevaliers des rillettes sarthoises, organisatrice du concours, a été créée à Mamers en 1968 à l’initiative de Pierre Le Plumey un journaliste qui était alors correspondant pour le nord Sarthe de la station régionale FR3. Cinq grands maîtres se sont depuis lors succédé à sa tête et depuis 2009 c’est José Borence, assisté de vingt hauts dignitaires et de deux ambassadeurs à Paris, qui préside aux destinées de cette confrérie de métier qui comme des centaines d’autres vise à perpétuer une tradition, en l’occurrence culinaire. D’autres représentent les boulangers, bouchers, charcutiers, fromagers, vignerons etc. et régulièrement des cérémonies d’intronisation de nouveaux adhérents et de personnalités locales ont lieu dans un esprit festif et un décor tout particulier. L’histoire de ces confréries a traversé les siècles et elles sont les dignes héritières d’associations datant du Moyen-Age qui elles-mêmes avaient repris le flambeau de groupements remontant à l’Antiquité.

Reportage photographique : François Jouanneaux

Recherche similaire :

Traits libres...très libre

Retrouvez  la galerie des meilleures caricatures ici...

Traits libres...très libre

Retrouvez  la galerie des meilleures caricatures ici...

Info service

A la suite du mouvement de grêve déclenché par les...

Après "La Pensée" et...

Il y a quelques jours, dans ces mêmes colonnes, nous vous...