En mai et juin à Changé,

on apprend à poser sa voix …

Autour de deux ateliers, grâce à la conférencière et thérapeute Emanuelle Leprettre et ce dans le cadre des « Remue-méninges Rabelaisiens » du centre socioculturel François Rabelais.

 

Le mercredi 16 mai à 20 heures le public pourra ainsi assister à une conférence interactive sur la voix, une voix qui reflète nos émotions, nos humeurs, notre personnalité, nos attitudes. Une voix donc qui traduit nos sentiments et par voie de conséquences nous trahit aussi, souvent à notre corps défendant.

La voix, outil de communication et lien social

Mais cette voix nous permet avant tout de communiquer avec les autres, aussi bien dans la vie personnelle que dans la vie professionnelle. C’est dire le rôle social important qu’elle joue dans le cadre de nos relations quotidiennes. Des exercices pratiques seront proposés aux spectateurs sur le thème de l’expression à la communication et sur la façon pour chacun de développer nos possibilités. La participation est libre et se fera au chapeau, c’est-à-dire selon votre bonne volonté.

Les pouvoirs de la voix

Samedi 2 juin à 14h30 et à 17h30 le public sera cette fois invité à découvrir « les pouvoirs de la voix » et notamment comment retrouver l’énergie, développer sa confiance en soi, sa créativité. Quelques exercices seront proposés comme prendre la parole en public afin de mieux gérer son stress, son angoisse et oser chanter devant d’autres personnes. Poser sa voix c’est aussi savoir respirer et des jeux vocaux seront également proposés parallèlement à des exercices de lecture, de chant, etc. Tarif : 8 €

 

Contact et renseignements : Steve Belluard -culture@lerabelais.org

Centre socioculturel, 1 place Victor Hugo à Changé – Tel : 02 43 40 13 04 – www.lerabelais.org

 

 

Recherche similaire :

Enorme ! Le MSB qui a...

Deux points : 74 – 76, il n’aura fallu que deux...

Belle représentation de «...

Samedi 16 juin, au théâtre municipal de Mamers,...

Fête de la musique

A Changé, le 23 juin on fête...

MSB - Monaco (69 - 78)

A Antarès, hier soir, l'espoir était grand chez les...